Signes religieux interdits pour les fonctionnaires de l’administration wallonne

Signes religieux interdits pour les fonctionnaires de l’administration wallonne Le mardi 25 mars 2014 « C’est un accord courageux et responsable », estime la députée bruxelloise FDF, Fatoumata Sidibé Fatoumata Sidibé, députée FDF au Parlement bruxellois s’est réjouie à l’annonce, hier soir, de l’accord intervenu au Parlement wallon où, en commission des Affaires générales, les députés PS, MR, Ecolo et cdH se sont accordés sur une résolution visant à interdire le port de signes convictionnels ostentatoires dans la Fonction publique, pour les agents en contact avec le public. En clair, les signes religieux sont interdits pour les fonctionnaires de l’administration wallonne mais pas pour les usagers. « Voilà un accord courageux et responsable » estime Fatoumata Sidibé « Le Parlement bruxellois, qui fuit ses responsabilités en la matière depuis 4 ans, ferait bien d’en prendre de la graine. » La députée FDF interviendra prochainement au Parlement bruxellois pour demander à la majorité actuelle, qui est identique à celle du Parlement wallon, de suivre cet exemple. Rappelons que le Centre interfédéral pour l’égalité des chances défend la position adoptée par les députés wallons, estimant qu’il faut réglementer le port de signes convictionnels plutôt que de laisser les administrations décider individuellement. Guy Debisschop Porte-parole

Catégorie: