L’information à destination des séniors

Question orale adressée à Monsieur Emir Kir, Ministre en charge de l'action sociale et de la famille
Concerne: L' information à destination des séniors - 3 mars 2010. La réponse est disponible ici.

Le compte-rendu  est disponible page 20 en cliquant ici

L’information à destination des personnes âgées doit certainement constituer une priorité. Dans le deuxième cahier du Rapport bruxellois sur l’état de la Pauvreté 2008, « Pauvreté et vieillissement », publié par l’Observatoire de la Santé et du Social à Bruxelles, il ressortait déjà que l’information était trop peu accessible et que la communication entre les services et les usagers était mal adaptée.

Selon ce rapport, il est nécessaire de mettre en place des lieux accessibles et centralisés d’information individualisée et complète. Ce dont on a besoin, ce sont donc des lieux facilement accessibles aux seniors, des points de contact où ils peuvent aisément se rendre et disposer de toutes les informations. Trop souvent, les personnes âgées se plaignent en effet du manque de temps qu’il leur est accordé et du manque de clarté de l’information transmise.

A l’heure actuelle, différents outils ont été développés pour rendre l’information accessible. Le site internet de « Bruxelles social en ligne » a, par exemple, été mis en place sous l’égide de la Commission communautaire commune. Celui-ci permet effectivement de trouver bon nombre d’informations utiles.

Toutefois, il convient de tenir compte du fait que la fracture numérique touche particulièrement les personnes âgées et que ce type d’initiative risque, malgré les efforts fournis, de passer à côté de son public cible.

Une autre excellente initiative avait, quant à elle, été prise au niveau de la Commission communautaire française, il s’agit du guide « Seniors futés à Bruxelles ». Ce guide, très complet, reprenait des informations concernant la vie active et les loisirs, la gestion des biens, le logement, l’environnement ou encore la santé. Il avait en outre l’avantage d’exister sous forme de livre, format certainement plus facile d’usage pour les personnes âgées. Sauf erreur de ma part, la dernière édition de ce guide date cependant de 2006.

Dès lors, je souhaiterais poser les questions suivantes à Monsieur le Ministre :

-  la Cocof envisage-t-elle de coordonner des initiatives de « guichet unique » à destination des seniors ?

-  des contacts ont-ils déjà été pris en ce sens avec certaines communes, ou avec la Commission communautaire commune ?

-  un nouveau guide des « Seniors futés à Bruxelles » est-il en préparation ? Quand sera-t-il diffusé ?